un Carnet, des Pages

Par les temps qui courent...

Tel un carnet de voyage, "Par les temps qui courent" est un spectacle composé de plusieurs "pages".

Chaque page a sa propre vie, et prend corps dans un espace global enflammé et un univers sonore bien identifié.
Chaque page a son propre tempo, et participe à un ensemble régi par un rythme général.

Nous imaginons une scénographie modulable et évolutive, qui nous laisse la liberté et la pertinence d'implanter une, deux, trois, quatre ou cinq "pages" de notre carnet métissé : en fonction des lieux, des évènements, des contextes.

Nous voulons aussi prendre la liberté de créer de nouvelles pages au fil du temps, y compris au-delà des dates de premières.

> >